Forum d'aide psychologique en ligne - Psychologie en ligne - Psy en ligne !
Bienvenue sur Votre-psychologie.com !
Forum d'aide psychologique en ligne - Psychologie en ligne - Psy en ligne !
Bienvenue sur Votre-psychologie.com !
Forum d'aide psychologique en ligne - Psychologie en ligne - Psy en ligne !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Aide psychologique en ligne !
 
AccueilDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -24%
Continental Edison – TV LED – HD 32″ ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lili75

Lili75

Messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 42

souffrance Empty
MessageSujet: souffrance   souffrance Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 16:39

Bonjour,

Je ne sais pas par où commencer. Dans tous les cas, j'ai vraiment besoin de parler. Je hais cette douleur qui est en moi depuis deux ans.
Je suis en couple depuis 7 ans. J'ai fait des longues études que j'ai finies il n'y a pas très longtemps. Je suis en recherche de poste, je passe les concours depuis 1 an mais il n'y a que très peu de places, et celles-ci sont chères...
Il y a deux ans, j'ai développé des sentiments pour un collègue (équipe qui m'a accueillie pendant mes études). Je le connaissais déjà depuis cinq ans, mais ce n'est que depuis deux ans que j'ai commencé à m'attacher à lui. Il est passé du statut du simple collègue gentil, à celui qui hante mes pensées...
Ces sentiments étant devenus très forts, et pensant - d'après des paroles et des actes - que c'était réciproque, je lui en ai parlé. Il m'a expliqué alors qu'il ne souhaitait pas mélanger vie privée et vie professionnelle et qu'il s'interdisait toute relation avec des collègues. Les mois qui ont suivis furent assez difficiles... il était très mal à l'aise en ma présence, me fuyait parfois tout en continuant à prendre de mes nouvelles par voie interposée. A chaque fois que j'ai eu besoin de lui pour un concours, conseil professionnel, il a toujours été là, même dans les moments les plus durs. On a alterné moment de "retrouvailles" où la communication passait mieux, et périodes plus compliquées où on s'éloignait.
Quelques mois après, je suis allée vers lui en lui expliquant que ses arguments et son comportement n'étaient pas clairs pour moi. Il m'a alors demandé ce qu'il aurait dû me dire, je lui ai répondu " quelque chose de plus tranché et clair comme par exemple que ce n'était pas réciproque et/ou bien tu avais quelqu'un dans ta vie". Il m'a alors répondu que dans ce cas "ce n'est pas réciproque et j'ai quelqu'un dans ma vie".
je dois préciser que lorsque tout ça a commencé il était en couple. Il a quitté sa copine quelques mois après notre première discussion.
Bref un peu moins de deux ans après, nos relations sont toujours plus ou moins tendues et lorsque nous nous voyons, nous ne savons pas comment nous comporter. J'ai appris, par un collègue, il y a quelques jours qu'il avait retrouvé quelqu'un récemment. C'était en réunion, devant tout le monde, j'ai continué à sourire, j'ai fait comme si de rien n'était mais intérieurement je me sentais me consumer petit à petit.
Moi de mon côté, je suis toujours en couple. Je ne suis pas malheureuse. Mais je ne me sens pas épanouie non plus. Je me sens lâche et je ne sais pas s'il y a quelque chose à rattraper. Lorsque je me suis aperçue que j'avais développé, malgré moi, des sentiments pour mon collègue, nous étions avec mon conjoint, en train de faire construire une maison.
Tout est arrivé en même temps. Tout m'a dépassé.
Je souffre tellement...je ne sais plus ce qui me fait souffrir.
Avec ce collègue, nous travaillons sur les mêmes thématiques donc quoi qu'il arrive, il sera toujours présent dans mon univers professionnel qui est très petit... ça veut dire que je vais souffrir comme ça toute ma vie ? Je commence à penser à changer de voie professionnelle... j'ai fait bac + 10 ... pour rien j'ai l'impression car tout s'écroule.
Est-ce que j'ai un problème ?
Je voudrais consulter et savoir pourquoi je m'accroche autant à ce collègue.
J'ai perdu mon père il y a 7 ans. Je ne sais pas si c'est lié.

Je voudrais consulter mais j'ai peur d'y aller pour rien. J'ai peur que mon problème n'en soit pas un.

J'ai besoin de vos conseils, avis, points de vue... je suis complètement paumée. J'ai très envie de me faire du mal pour m'enlever cette douleur au coeur.

Je vous remercie,
Lili
Revenir en haut Aller en bas
Lili75

Lili75

Messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 42

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 17:10

Aussi, je ne veux pas d'enfant. Je vois tous mes amis, collègues, épanouis dans leur vie personnelle, ils ont des enfants et moi tout est tellement compliqué. Rien n'a de sens.
Avec mon conjoint, on n'a très peu de relations intimes. Je n'y arrive pas. Je suis restée cinq ans avec mon ex qui me forçait "à le faire" presque tous les jours, il avait une emprise psychologique très forte sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Faustine



Messages : 120
Date d'inscription : 05/11/2012

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 18:06

Bonjour,

Si tu souhaite consulter un psychologue ou un psychiatre, tu peux franchir le pas. En savoir plus sur soi-même peut être bénéfique et peut-être que tu arriveras à comprendre ce qui se passe avec ce collègue.
Je repasse plus tard afin de te faire une réponse plus longue.
Revenir en haut Aller en bas
Lili75

Lili75

Messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 42

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 18:10

merci
Revenir en haut Aller en bas
Faustine



Messages : 120
Date d'inscription : 05/11/2012

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeVen 22 Mar 2013 - 23:03

Je reviens vers toi..
La relation que tu entretiens avec ce collègue me semble ambiguë dans le sens où vous ne savez plus, tous les deux, sur "quel pied danser". Je m'explique: tu dis que rien ne va dans ta vie. Interroge toi sur ta relation avec ton conjoint. Si tu devais donner des adjectifs qui qualifient votre relation, quels sont-ils ?
De plus, tu précises dans ton deuxième post : tu exprime le fait de ne pas vouloir d'enfant alors que tu vois tes amis autour de toi s'épanouir. Que te manque t-il pour t'épanouir pleinement ?
Revenir en haut Aller en bas
Lili75

Lili75

Messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 42

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 13:33

Bonjour et merci d'être revenue.
J'essaie souvent de m'interroger sur la relation que j'ai avec mon conjoint mais à chaque fois cela n'aboutit à rien car je ne trouve pas de mots. Pour la qualifier, je dirai que notre relation est " stable" dans le sens où rien ne se passe forcément. Je dirais que notre relation est sereine car on ne se dispute jamais. Je travaille beaucoup et cela lui convient car il est assez réservé, solitaire. J'ai l'impression de vivre, sans émotion. Je pense qu'on regarde dans la même direction mais qu'il manque les âmes qui vont avec.
Ce qu'il me manque pour m'épanouir, je redirais ces émotions qui nous transportent, un bien être, une envie. Il me manque sûrement cette reconnaissance de mon conjoint envers mon métier, mes longues études (il n'y manque pas de respect mais vu qu'il n'est pas du domaine, il ne s'aperçoit pas de la difficulté, des enjeux, etc.). En fait, je n'ai pas l'impression qu'on partage quoi que ce soit, pas de complicité. Je pense qu'il manque de l'admiration des deux côtés. Quand on s'est rencontrés, mon père venait de décéder et j'ai très peur d'avoir occulter des différences qui sont fatales dans la réussite d'un couple... Je ne sais pas.
Toutes ces choses, je pense que je les ai trouvées avec mon collègue justement: une envie, une admiration pour le travail que l'on fournit, une reconnaissance, un partage des galères professionnelles mais aussi d'autres car cela nous ai arrivés de nous voir en dehors du travail autour d'un verre, une complicité...

Dans le même temps, je pense qu'il y a peut-être des choses à rattraper avec mon conjoint mais avant tout, je pense que je dois régler mon problème avec mon collègue, arrêter de souffrir et d'avoir des sentiments pour lui , peut-être pour mieux reconstruire ou construire, je ne sais pas, mon couple avec mon conjoint.

Merci
Lili
Revenir en haut Aller en bas
Faustine



Messages : 120
Date d'inscription : 05/11/2012

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeSam 23 Mar 2013 - 21:06

Concernant ta relation avec ton conjoint, est-ce que tous les deux vous partagez des moments uniques, presque à part je dirais, afin que votre relation continue de se construire pleinement ?
A propos de ton collègue : que souhaites-tu vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Lili75

Lili75

Messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 42

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 11:51

Bonjour Faustine,
Concernant la relation que j'aie avec mon conjoint, non on ne partage pas de moments rien qu'à nous. En fait, je suis en train de réfléchir depuis quelques minutes et je ne me souviens même plus quand c'était, la dernière fois, que l'on a partagé un moment ensemble, rien qu'à nous. Il y en a eu depuis sept ans, mais c'était toujours à mon initiative. Et de toute façon, avant que je développe des sentiments pour mon collègue, cela ne me gênait pas tant que ça, j'y pensais mais cela ne me posait pas grand problème.

Concernant mon collègue, je ne sais plus ce que je veux. Visiblement il est en train d'avancer, et pas moi. Je ne peux pas l'empêcher de rencontrer quelqu'un, je n'ai aucun droit, et je veux qu'il soit heureux. J'ai super mal pour plusieurs choses :
- le fait qu'il m'ait menti et que ce qu'il m'a dit la première fois n'était pas vrai (interdit de relation avec collègue) au vu de ce qu'il m'a dit la seconde fois (pas réciproque).
- le fait que j'ai essayé d'aller vers lui depuis, que l'entente revient pour quelques jours et qu'après ça la tension redémarre toujours.
- En lien avec le premier point, le fait que visiblement j'ai tout inventé, qu'il n'a jamais été attiré par moi, qu'il n'est jamais envisagé quelque chose... je suis pleinement tombée dedans : quand on a dansé ensemble et qu'il m'a serré fort la main, quand on devait se voir pour un rdv pro en dehors du travail, je ne pouvais pas répondre au tel car j'étais occupée, et il rappelait toutes les heures, m'envoyait des mails et m'appelait très tôt le matin pour au final le faire ce rdv et parler de tout sauf du travail... je vais pas relater tout ici. J'en viens à me dire que j'ai été folle et que j'ai affabulé pendant 1 an et demi.
- le fait qu'il me fui concrètement quand je suis là : même de là à changer de place au restaurant car le hasard a fait qu'il s'est retrouvé assis à côté de moi.

Je ne sais pas ce que je veux avec lui. je dirais que la question ne se pose même plus car lui a avancé et pas moi... ce que je veux ou pas n'a plus d'importance aujourd'hui et visiblement n'en a jamais eu car j'ai tout inventé de toute pièce...
Si ce que je veux aujourd'hui : ne plus souffrir, ne plus penser à lui, et retrouver mes émotions.

C'est trop compliqué ...
Revenir en haut Aller en bas
Lili75

Lili75

Messages : 8
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 42

souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitimeDim 24 Mar 2013 - 11:59

Soit il s'est fichu de moi, soit j'ai tout inventé... dans les deux cas, il y a un problème.
Je ne sais pas quel problème régler en premier : mon collègue, mon conjoint, mon père, le fait que je me sente vide... je n'en sais rien. En fait, je ne sais pas pourquoi j'avance, quel est le but de tout ça.
Depuis la maladie et la mort de mon père, c'est comme si j'étais entrée dans une nouvelle vie, toute noire...je ne suis plus la même. Et la vie me déçoit.
Et je me déçois aussi moi-même, je me fatigue à toujours paraître forte, alors qu'au dedans je souffre le martyre.

Avant, mon échappatoire, c'était mon travail... sauf que là je ne peux plus car mes problèmes ont rattrapé le domaine professionnel ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




souffrance Empty
MessageSujet: Re: souffrance   souffrance Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'aide psychologique en ligne - Psychologie en ligne - Psy en ligne ! :: Psychologie en Ligne :: - Conseils-
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser